Welcome, visitor!   S'inscrire   Connexion

Publier une annonce
Menu Publier une annonce

Bienvenue sur ma planète

    chansonnette (merci youtube), le monde d'aujourd'hui, Notez le bien    24 janvier 2018

« il vit sur une planète à part, le Père Yves… »

et oui ! mais en plus, c’est une planète particulière. prenez la terre : plus il y a de monde dessus, plus elle se rabougrit et se met à chauffer.

alors que, la planète écolonomique, elle respire la santé au fur et à mesure que ses habitants grandissent ! et, principe des vases communicants, plus écolonomique grandit, plus la terre se porte bien !

tout ça, ça vient du fait que la planète écolonomique, c’est carrément un art de vivre, rien de moins.

elle a été formée à l’occasion du big bang entre le meilleur de 4 astres.

que je vous explicationne…

  • à l’écologique, elle a évité de prendre le systémisme systématique, moralisateur, globalisant et utopique, pour en retenir le souci pragmatique du recyclage des déchets. c’est intéressant d’ailleurs ce mot de déchet. c’est comme si un objet avait « déchu », comme si le fait de ne plus être à la mode entraînait sa « déchéance »…
  • à la logique, elle a évité de prendre le cartésien envahissant, pour en retenir le bon sens, à l’instar de ces religions qui considèrent que tant qu’un arbre n’est pas tombé, il ne faut pas le couper car il n’est pas dit qu’il ne reprenne pas essence… le prix des choses, au stade neuf, peut se justifier par le temps de travail et les matériaux qui y ont été employés. une fois que le meuble a été utilisé, cette dimension travail a déjà été payée, et le prix relève donc de la simple spéculation. 
  • à l’économique, elle a évité de prendre envie de n’importe quoi, souci de mode ou de performance technologique, pour en garder le principal : pouvoir d’achat amélioré. parce que, au final, si certains préfèrent travailler plus pour gagner plus dépenser plus et jeter plus, d’autres peuvent très bien ne pas gagner plus, dépenser autrement, jeter moins et vivre mieux…
  • au comique, elle a emprunté sa définition la plus simple, celle qui provient du décalage entre n’importe quelle situation observée à l’instant, et la situation que les normes sociales nous ont conditionnés pour concevoir normalement. ” Comme les électricités contraires s’attirent et s’accumulent entre les deux plaques du condensateur à partir de laquelle l’étincelle va présentement éclairer, ainsi le rire rapprochent les gens, attractions et répulsions, suivie par une perte totale de l’équilibre, en un mot, par cette électrification de l’âme connue comme la passion. » vive Bergson !

habituellement, l’affrontement de ces quatre astres fournit un beau désastre.

mais là, comme on a extrait le meilleur de chacun, la planète écolonomique est en effet un monde à part, qui se caractérise par des habitants à l’oeil étincelant et au sourire généreux.

et puis sur cette planète là, il n’y a pas de roi.

même chez les animaux. ça rimerait à quoi d’en désigner un comme tout puissant parce qu’il serait le plus rapide, le plus fort et le plus beau ?

nous, tout ça on s’en fout.

par contre, on n’a jamais vu autant d’oiseaux que sur cette planète là ! et ils s’y sentent bien. ils quittent le nid juste pour chercher de quoi nourrir. sinon, la plupart du temps, ils reviennent avec des objets hétéroclites (paille, brindilles, bois, coton, tissu, feuilles…) auxquels plus personne ne fait attention et qu’ils ont récupéré de ci de là…

comme à chaque fois leur logement en ressort embellit et plus douillet, ils passent leur temps à siffler leur joie !

bienvenue sur la planète écolonomique !

358 vues au total, 1 vues aujourd'hui

Bienvenue chez le Père Yves !

    Notez le bien    23 décembre 2017

N’oublions pas l’essentiel : je vous souhaite le bon jour !

***

Ici, ce n’est pas une brocante (un brocanteur, il achète ce qu’il va revendre ; personnellement, je n’achète rien.) C’est plutôt un joyeux bric à brac (certains disent un bazar, d’autres un capharnaüm, mais ceux là sont des médisants, hi hi hi).

Vous trouverez ici les trésors que je rapporte quand je fais des débarras dans les maisons. Vous trouverez toutes les informations à ce propos sur http://www.vidonslamaison.blogspot.com  !

Si vous cherchez quelque chose de précis et ne le trouvez pas dans ces annonces, n’hésitez pas à m’en parler par mail, because tout n’est pas ici en annonces, et les greniers du Père Yves sont assez conséquents !

Donc, bien que ce soit des annonces de professionnel, il n’y a pas une boutique derrière où on pourrait venir se balader quand on y pense parce que «le monsieur il est là à nous attendre» (et c’est quand que je viderais les maisons, alors ?).

Je ne reçois que sur rendez-vous.

Je suis sur une logique d’atelier, pas de boutique.
Donc, il vaut mieux me signaler les meubles qui vous intéressent à partir de chaque annonce concernée.

Si l’envoi de mail pose problème sur le site, vous pouvez me l’adresser par mail à sanssouci.samedi.laurelli@gmail.com ou un sms au 06 16 925 154.
D’une part, cela évite qu’ils soient vendus avant votre venue (si je ne sais pas que ça vous intéresse, je ne peux pas le deviner non plus, n’est ce pas ?) ; d’autre part, cela me permet de les déstocker le cas échéant (une tendance persévérante me prouve d’ailleurs qu’il suffit que je range un meuble dans le fond d’un box, et que je remette ensuite des choses devant, pour qu’il se mette instantanément à intéresser tout le monde…)

J’entends bien que, pour certains, prendre rendez-vous avant de venir est contraignant.

Seulement ici, c’est un espace de détente pour les visiteurs : pendant le temps que vous voulez, vous pouvez prendre votre temps pour regarder, vous poser, sans être bousculé ni interrompu par d’autres clients, et sans avoir à attendre après eux non plus.

Pour ceux qui aiment la foule et le stress, je ne peux que conseiller d’aller dans des boutiques traditionnelles, où parfois vous serez mal accueillis uniquement parce que le boutiquier est à cran d’avoir attendu toute la journée tout seul dans sa boutique en n’ayant rien vendu…

Chacun son truc, ici c’est no stress land !

Pour les «arts ménagers», c’est possible de venir fouiner (toujours sur rendez-vous, parce que si je suis parti vider une maison vous allez vous casser le nez), et sans avoir besoin de me signaler avant ce qui vous intéresse.

Tant que vous voyez l’annonce, c’est qu’elle est encore disponible, car je les actualise au fur et à mesure.

D’ailleurs, n’hésitez pas à lire les annonces…

Je passe quand même du temps à prendre les annonces et les photos, et quand je vois les questions que je reçois, c’est à se demander si je ne bosse pas pour des prunes, hi hi hi…

Concernant la vaisselle, je ne fais plus les expéditions pour ce genre d’article.
En effet, la mécanisation du tri postal fait que les colis arrivent par tapis roulant dans un container.
Le poids des colis varie entre 100 grammes et 5 kilos ; l’état de la vaisselle dépend donc du remplissage du container comme du colis qui est derrière, ce qui rend les choses trop aléatoires, à moins de se spécialiser dans la mosaïque….

En ce qui concerne «les sous», vous pouvez me régler par chèque (et oui, ici, ils sont encore acceptés), par CCP ou par Paypal. Par contre, je ne prends pas la carte bleue, toujours dans l’optique de diminuer les frais, puisque ça contribue à avoir des prix bas…

Les tarifs de la vaisselle sont très simples à comprendre. A l’unité, s’il s’agit d’un modèle que je récupère assez facilement, c’est 1 €. Si le modèle est plus ouvragé, c’est 2 € l’unité. Et si c’est un modèle que je rentre rarement, c’est 3 € la chose. 1, 2, 3, c’est simple à retenir, non ?
Evidemment, je tiens compte de la quantité que vous prenez. Par exemple, si vous prenez 6 verres, vous n’en payez que 5 et je vous en offre 1.

Pendant qu’on est sur les prix, précisons un truc.

Moi, je ne suis pas plus machu qu’un autre, et je peux entendre que, en ces temps de disette, vous avez du mal à joindre les deux bouts.

Mais dans ce cas là, au lieu de commencer par me dire que je suis trop cher (ce qui n’est jamais très agréable à ouïr), proposez moi le prix que vous pouvez y mettre. Je vous dirai si ça passe… ou pas. En toute simplicité.

Pour les livraisons, je peux vous rendre ce service tant que c’est dans le Calvados, et je ne vous demanderai que le remboursement de mon carburant sur la base de trajet aller retour (ben oui, moi non plus, je n’ai pas trouvé le bon coin où le gasole serait gratos !)

Maintenant, vous pouvez aussi venir chercher ce qui vous intéresse à mon atelier. En plus, le pays d’auge, ce sont de beaux paysages, alors ça vous fera une belle ballade.

Suffit de s’organiser un petit rendez-vous de derrière les fagots…

Bon, comme mon atelier est en pleine campagne, le plus simple sera de nous retrouver sur le parking à l’arrière de l’église. Pour autant, n’allez pas croire que vous allez vous retrouver en face d’un curé défroqué !

C’est pas que j’aie quoi que ce soit contre, mais simplement, ce n’est pas le cas. Le Père Yves, c’était déjà mon surnom, alors, puisqu’on me connaissait comme ça, j’en ai fait mon enseigne…

Petite précision utile : je consulte mes mails avant de partir le matin et en rentrant de chantier le soir : donc, préservez vos nerfs, c’est normal que je ne vous réponde pas dans la journée…

Si vous avez réussi à lire jusque là et que vous continuez à avoir le SOURIRE, c’est bon signe ! alors…

Bonne lecture et… à bientôt !

Le Père Yves

27135 vues au total, 23 vues aujourd'hui

Sainte Macrine

    délires (grands, comme le ara qui rit !), Éphéméride    il y a 23 heures

19 juillet : sainte Macrine (j’ai bien dit MACRINE, pas Marine !)

déjà, sachez que ses parents avaient le sperme glorieux puisque Macrine est la fille aînée d’une famille qui compta 4 saints parmi ses enfants ! (ouvrons une parenthèse pour suggérer que c’est probablement en hommage à ses parents qu’une marque de calvados du pays d’auge s’appelle le sperme à gloire… fermons cette subtile parenthèse)

à 12 ans, elle comptait déjà plusieurs demandes en mariage mais c’était pas trop son truc ; pas de bol, son vieux lui avait trouvé un fiancé… mais la vie fait bien les choses : son vieux claque et le fiancé itou.

du coup, la voici qui s’occupe de sa vieille maman isolée, et transforme en fait la maison familiale en un truc se situant entre l’hospice et le monastère, au sein duquel elle élève ses petits frères.

évidemment, comme les frangins ont été sanctifiés, ils ont renvoyé l’ascenseur à leur petite maman…

 

230 vues au total, 24 vues aujourd'hui

Saint Frédéric

    délires (grands, comme le ara qui rit !), Éphéméride    18 juillet 2018

18 juillet : saint Frédéric.

en ce temps là, c’était un tantinet différent puisque c’était le Roi qui nommait les évêques.

et c’est ainsi que le Fred a été nommé évêque par le successeur de Charlemagne.

mais pour autant, il restait assez provocateur…

c’est ainsi qu’il reprocha ses frasques à l’Impératrice, qui menait une vraie vie de débauchée…

« dites voir, belle enfant, faudrait peut être arrêter de vous faire sauter par le premier nigaud venu ? ça fait parler dans les villages…

et puis, par la même occasion, si vous pouviez cesser d’appeler les vignes du seigneur « le p’tit bleu qui cogne » ?

en règle générale, il serait bon que vous cessiez de fréquenter les estaminets et autres maisons de plaisirs, pour mieux vous consacrer à votre responsabilité Impériale… »

autant vous dire qu’elle l’a mal pris, et elle a mandaté quelques costauds pour le frapper à mort…

au moins, il a son nom dans le calendrier, il n’a pas tout perdu !

248 vues au total, 4 vues aujourd'hui

Sainte Charlotte

    délires (grands, comme le ara qui rit !), Éphéméride    17 juillet 2018

17 juillet : sainte Charlotte.

du fait d’une tradition paillarde familiale et séculaire (dans son boudoir, la petite Charlotte…), je m’attendais à vous présenter une biographie rigolote ce jour, mais force est de constater qu’il va falloir être fortiche pour vous faire marrer avec ce qui suit…

déjà, la petite Charlotte avait été dotée à sa naissance du prénom si simple de (prenez votre souffle) Anne Marie Madeleine Françoise. Il est vrai que c’était en 1715, et qu’elle avait eu le bon goût de naître du bon côté du manche.

quand arrive la révolution Française, elle a 74 ans, ce qui est assez exceptionnel pour l’époque, et est Mère supérieure d’un couvent (ça par contre c’est plus exceptionnel aujourd’hui).

or, en 1790, les ordres religieux de ce type sont purement et simplement supprimés.

c’est alors que cette fieffée garce, pour fêter ses 75 ans, propose à sa communauté de mourir tous ensemble pour que Dieu fasse changer d’avis le gouvernement.

à tous les coups, elle sentait la mort rôder près d’elle et avait la trouille de claquer toute seule, et du coup elle a entraîné tout le monde avec elle.

évidemment, les filles ont demandé à réfléchir.

sauf que, à force de réflexion, c’est la Révolution qui est venue les exaucer, puisqu’elles ont toutes été guillotinées le même jour.

notez le truc : si les filles avaient obéi, on en aurait parlé dans les faits divers, comme c’est la Révolution qui l’a fait, ça les a transformées en martyres, alors qu’elles étaient juste manipulées par une vieille sadique !

 

337 vues au total, 2 vues aujourd'hui

Notre Dame du Mont Carmel

    Éphéméride    16 juillet 2018

16 juillet : Notre Dame du Mont Carmel, c’est à dire une nouvelle fois Marie, y a quand même du favoritisme !

et du coup, personne ne s’y est trompé, et les prénoms de ce jour sont plutôt issus du Mont Carmel, que ce soit Carmen, Elvire, ou Carmelle .

Pour Caramel, Camel et Elle & vire, des dossiers sont en cours ; je vous tiendrai bien sûr au courant !

 

267 vues au total, 1 vues aujourd'hui

Saint Bonaventure

    chansonnette (merci youtube), Éphéméride    15 juillet 2018

15 juillet : saint Bonaventure (ça c’est un bon présage en matière de foot ! le match se joue lors de la fête de la bonne aventure…)

bon, déjà, son vrai nom c’était Jean Fisanza.

c’est quand il est entré chez les Franciscains qu’il a pris le nom de Bonaventure.

ou plutôt, ce sont les Franciscains qui lui ont donné ce surnom car, en bon fonctionnaire du clergé, Jean Fisanza leur avait concocté une nouvelle règle de vie.

Et le Père Yves peut aujourd’hui vous la révéler car il en l’exclusivité !

« Je suis un petit poupon
De bonne figure
Qui aime bien les bonbons
Et les confitures.
Si vous voulez m’en donner,
Je saurai bien les manger
La bonne aventure ô gué,
La bonne aventure.

Lorsque les petits garçons
Sont gentils et sages,
On leur donne des bonbons,
De belles images,
Mais quand il se font gronder
C’est le fouet qu’il faut donner.
La triste aventure ô gué,
La triste aventure.

Je serai sage et bien bon
Pour plaire à ma mère,
Je saurai bien ma leçon
Pour plaire à mon père.
Je veux bien les contenter
Et s’ils veulent m’embrasser,
La bonne aventure ô gué,
La bonne aventure. »

 

220 vues au total, 1 vues aujourd'hui

Saint Camille

    délires (grands, comme le ara qui rit !), Éphéméride    14 juillet 2018

14 juillet : saint Camille de Lellis (et évidemment, c’est la Fête Nationale de notre beau pays la France !)

alors le Camille, personne aurait pensé qu’il finirait dans le calendrier, ses voisins s’attendaient plutôt à le voir à la rubrique des faits divers.

comme dans un film de Fellini, cet adolescent italien plutôt castagneur s’engage dans l’armée espagnole (même la sienne ne voulait pas de lui) pour aller casser la figure aux turcs (sympa, non ?)

avec ses nouveaux compagnons de jeu, ils jouent aux cartes dans des bistros mal famés avec des filles de mauvaise vie sur les genoux.

et c’est là qu’un soir de débauche, il perd tous ses biens au jeu.

même l’armée espagnole le vire !

du coup, il fait un peu tous les métiers et finit par arriver comme agent d’entretien dans un couvent de capucins.

et là, il est touché par la grâce, en même temps que par un ulcère à la jambe. les capucins, pas fêlés du casque, lui expliquent que faut d’abord se soigner avant d’entrer dans leur ordre.

voilà notre Camille parti à l’hôpital.

et là, il a trouvé sa voie : il pullule parmi les pustules et s’occupe des autres malades.

à la première épidémie il accourt pour aider les victimes, et c’est le seul qu’on connaisse qui était fou de joie quand la peste s’est déclarée !

239 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Saint Henri II

    délires (grands, comme le ara qui rit !), Éphéméride    13 juillet 2018

13 juillet : saint Henri II (plus familièrement appelé Riton-la-malice)

Henri, c’était un Empereur Germanique.

Il avait épousé Cunégonde mais (et c’était pas faute d’essayer, on m’a dit que c’était chaud bouillant quand ils étaient au plumard et que même les voisins en avaient un peu marre) elle ne pouvait pas avoir d’enfants.

Henri ne l’a pas répudié et est resté avec elle (là, je veux pas dire, mais ça méritait quand même pas la sainteté, c’était juste pas un salopard… mais attendez la suite…)

Donc, tout le monde se réjouissait déjà en se disant que, à la mort du vieux, y aurait de la galette à croquer !

taratata, le Henri, il leur a fait une bonne blague : il a désigné comme légataire universel de tous ses biens : le sieur Jésus-Christ !

et là, on comprend mieux qu’il soit devenu saint…

205 vues au total, 1 vues aujourd'hui

Sainte Madeleine et Saint Jean Gualbert

    délires (grands, comme le ara qui rit !), Éphéméride    12 juillet 2018

12 juillet : sainte Madeleine & saint Jean Gualbert.

sainte Madeleine en premier, honneur aux femmes (Jeannot, il est tout en bas)

c’est une autre, hein, confondez pas avec Madeleine-Sophie, qu’on a fêtée le 25 mai…

Sainte Madeleine Sophie

la Madeleine du jour (qui n’est pas non plus celle de Proust…), c’est celle qui est fêtée à la fête de mon village, Le Torquesne pour ceux qui auraient toujours pas compris où c’est l’atelier… Bon, cette année, ils vont fêter la sainte Madeleine avec une semaine de retard, ce sera le week-end des 21/22 juillet, mais en même temps, avec la coupe du monde, c’était peut être plus prudent… ça serait peut être passé inaperçu, allez savoir…

en fait, Madeleine, elle était bonne soeur à Orange sous le nom de Soeur Rose de saint Xavier et la vie coulait, tranquille mimile…

là dessus, arrivent la révolution française et ses frasques !

et en 1794, voici qu’elle est guillotinée avec d’autres bonnes soeurs… au nom de la liberté d’expression !

sainte madeleine, statue située en la chapelle notre dame de grâce àç équemauville près d’Honfleur (14, calvados, normandie)

saint Jean Gualbert

acte I : il assiste à l’assassinat de son frère (ça fiche un coup, faut reconnaître, même si on est fâchés)

acte II (bien plus tard) : il croise l’assassin de son frère, seul, désarmé, dans une impasse étroite et sans témoin (cool, ça devient un vrai thriller mon truc)

acte III : il lui pardonne

acte IV : il entre dans les ordres.

bon, il est devenu saint, mais je ne sais pas si le synospis donnerait une bonne pièce de théâtre…

266 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Saint Benoît

    délires (grands, comme le ara qui rit !), Éphéméride    11 juillet 2018

11 juillet : saint Benoît.

au départ, ça partait plutôt bien : ce jeune Noble était expédié à Rome pour ses études, accompagné de sa nourrice. là, en ce début du VIème siècle, il découvre une ville passionnément charnelle, dans tous les sens du termes ! Evidemment, la nourrice aussi s’en aperçoit… Oserais je écrire qu’elle s’en réjouit ?

et bien, ce ballot de Benoît, il s’enfuit et préfère aller méditer chez un vieil ermite qui crèche dans une caverne, qui ne mange pas tous les jours à sa faim (et qui assurément sent le bouc !)

les moines du monastère proche le remarquent et lui demandent de devenir le directeur de leur monastère (tiens, c’est rigolo, c’est un poste qu’on ne m’a jamais proposé… je ne dois pas avoir le profil…)

les pauvres, ils auraient mieux fait de se casser une jambe : Benoît leur concocte une règle de vie pas tout à fait rigolote.

remarquez, eux, en bons chrétiens, ils tentent de l’empoisonner…

Benoît retourne donc avec pue-des-pieds dans sa caverne.

c’est là que d’autres moines le rejoignent, et ensemble, ils créeront l’ordre bénédictin.

saint benoit, statue sise dans la chapelle notre dame de grâce à équemauville près de Honfleur (14)

je veux pas dire, mais les moines de saint Benoit, c’est moins cool que les moines de saint Bernardin !

 

326 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Saint Ulrich

    Éphéméride    10 juillet 2018

10 juillet : saint Ulrich.

Ulrich, c’était le secrétaire particulier de la mère d’Henri IV (le chouchou, quoi !).

Puis, il est entré chez les Bénédictins (remarquez, personnellement, je suis entré au Palais de la Bénédictine, c’était cool, je vous recommande) et, avec des relations pareilles, il n’a pas eu de souci pour financer la création de 2 monastères, un en Suisse (où paraît il il avait un compte secret), l’autre en Allemagne.

ça doit être le saint patron du CAC 40 Français !

258 vues au total, 1 vues aujourd'hui

ouvert en semaine !

    Éphéméride, Notez le bien    9 juillet 2018

vous trouvez qu’il y a trop de monde et pas assez de choses sur les vide greniers et autres foires à tout ?
vous regrettez qu’elles se déroulent toujours le week-end ?
vous travaillez le week-end et du coup ça vous passe toujours sous le nez ?
et bien, la voilà la solution !
l’atelier du Père Yves sera ouvert mardi et mercredi…
à bientôt !
le père yves

20 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Saint Augustin & Sainte Marie Hermine

    Éphéméride    9 juillet 2018

9 juillet : ben dis donc, c’est la journée de la Chine ce jour !

Saint Augustin Zhao Rong et sainte Marie-Hermine de Jésus ont en effet été martyrisés en Chine pour la seule raison d’être chrétien.

car les persécutions chinoises ont duré de 1648 à 1930…

230 vues au total, 1 vues aujourd'hui

Saint Thibaud, saint Aquila et sainte Priscille

    délires (grands, comme le ara qui rit !), Éphéméride    8 juillet 2018

8 juillet : saint Thibaud, saint Aquila & sainte Priscille

saint Thibaud de Marly

et là, on commence la journée en souhaitant sa fête à mon petit neveu ! bonne fête mon Thibaud !

dans le genre hyperactif, on fait pas mieux (euh, là, je parle plus de mon neveu… quoi que…) ! levé le premier, Thibaud balayait les couloirs pendant que les autres moines pionçaient, nettoyait les ouaouas, préparait le ciment pour les maçons…

pensez que même le roi Saint Louis attribuait aux prières de Thibaud le fait d’avoir le sperme vaillant et une famille nombreuse…

si vous vous trouvez à Marly (59, c’est dans ch’nord !)un 8 juillet et que ça tombe un dimanche, pensez à vous arrêter, c’est grande fête au village !

saint Thibaud, statue située dans la chapelle Notre Dame de Grâce à équemauville près Honfleur (14, calvados, normandie)

saints Aquila et Priscille, c’était un ménage juif qui ne demandait rien à personne et qui fabriquait des tentes en toiles en veux tu en voilà.

en gros, comme ils ont embauché saint Paul dans leur atelier, ils ont été bombardés saints.

moi, je trouve ça un peu léger… mais en même temps, puisqu’ils étaient fabricants de tente, on peut légitimement en conclure que c’est la fête des campings et des campeurs, dont ils sont les saints patrons !

et ça, c’est déjà beaucoup mieux, pas vrai ?

 

272 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Saint Ralph

    délires (grands, comme le ara qui rit !), Éphéméride    7 juillet 2018

7 juillet : saint Ralph Milner

Rien à voir avec le sémillant Ralph de Bricassart, l’amoureux éperdu de la petite Meggie.

Et c’est bien dommage !

donc, notre Ralph à nous, c’était un brave paysan, complètement illettré, qui (à une époque où il n’y avait ni radio ni télé, je vous parle pas d’internet) allait écouter la messe pour se détendre (à moins que ce soit pour être au frais)

seulement, en ce temps là, en Angleterre, c’était l’inquisition.

et là, ils ont pas fait dans le détail, ils ont arrêté le prêtre et le gars Ralph. qu’ils ont pendus !

 

248 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Sainte Maria

    délires (grands, comme le ara qui rit !), Éphéméride    6 juillet 2018

6 juillet : sainte Maria Goretti

préparez vos mouchoirs, ça peut servir…

la petite Maria est l’aînée de 6 enfants, ce qui la transforme vite en seconde mère, car les parents, paysans italiens, ont du mal à joindre les deux bouts (ce qui est assez problématique quand on élève ses enfants au sein)

par la dessus, le père qui meurt alors qu’elle a 10 ans…

comme si ça ne suffisait pas, un voyou prénommé Alessandro, pris de pulsions lubriques, en ferait bien son quatre heures… à 12 ans ! pauvre type, va.

Maria lui explique que Dieu ne le veut pas (et elle non plus) mais Alessandro la harcèle, jusqu’à sortir un couteau pour la forcer. Elle continue à refuser, et se retrouve lardée de 14 coups de couteaux !

bon, ben, bonne journée quand même…

 

270 vues au total, 1 vues aujourd'hui

Page 1 de 401 2 3 40
  • Bienvenue sur ma planète

    par sur 24 janvier 2018 - 0 Commentaires

    « il vit sur une planète à part, le Père Yves… » et oui ! mais en plus, c’est une planète particulière. prenez la terre : plus il y a de monde dessus, plus elle se rabougrit et se met à chauffer. alors que, la planète écolonomique, elle respire la santé au fur et à mesure que […]

  • Bienvenue chez le Père Yves !

    par sur 23 décembre 2017 - 0 Commentaires

    N’oublions pas l’essentiel : je vous souhaite le bon jour ! *** Ici, ce n’est pas une brocante (un brocanteur, il achète ce qu’il va revendre ; personnellement, je n’achète rien.) C’est plutôt un joyeux bric à brac (certains disent un bazar, d’autres un capharnaüm, mais ceux là sont des médisants, hi hi hi). Vous […]

  • Saint Dioscore

    par sur 18 mai 2018 - 0 Commentaires

    18 mai : saint Dioscore (et aussi Cora, Corinne, Coralie et Coraline). y a pas à dire, on savait s’amuser à Alexandrie en 300 ! figurez-vous que le gars Dioscore, il était collecteur d’impôts de son état. et les habitants le torturèrent avant de le décapiter. c’est très mal, vous savez… mais en même temps, […]

  • Saint Kevin

    par sur 3 juin 2018 - 0 Commentaires

    3 juin : saint Kevin. figurez-vous que, chez les Irlandais, il est presque aussi populaire que saint Patrick (ce qui leur donne 2 occasions de se prendre une cuite mémorable). Kevin a créé un monastère près de Dublin, et c’était un petit génie du marketing. ceux qui venaient 7 fois en pèlerinage chez lui gagnaient […]

  • Saint Pascal

    par sur 17 mai 2018 - 0 Commentaires

    17 mai : saint Pascal Baylon. Pascal était né au pays d’Aragon (mais il n’est pas prouvé que Bobby Lapointe soit un de ses descendants…) dans une famille paysanne pauvre, au sein de laquelle il gardait les moutons. Il ressentit l’appel de Dieu, mais le clergé ne l’entendait pas de la même manière, parce que, […]

  • Sainte Estelle

    par sur 11 mai 2018 - 0 Commentaires

    11 mai : sainte Estelle (ou Stella) ça rigole pas en Saintonge ! figurez vous que Estelle, elle refusait tous les prétendants que son paternel lui trouvait, pour mieux vivre sa foi… et bien, son vieux, il la livra aux arènes de Saintes, où elle fut mise à mort… mais c’est pas tout ! comme […]

  • à propos des soldes...

    par sur 1 juillet 2018 - 0 Commentaires

    ceux qui sont dans l’embarras ont tout intérêt à rencontrer le Père Yves, qui fait dans le débarras ! par rapport aux soldes, chez le Père Yves, les prix sont bas toute l’année, et les paiements en plusieurs fois possibles sans aucun frais. c’est mieux que ceux qui pratiquent des prix déments pendant 47 semaines (en vous […]

2.000 annonces en ligne

ça y est, le cap des 2.000 annonces en même temps est franchi pour la seconde fois ! j'ai un Paul Pogba qui s'éveille en moi (mais c'est le côté chanteur...)

pour le menu déco, cliquez sur l’image !

Avanti la musica

je chante, tu chante, elle chante, il chante... ils m'enchantent !