Welcome, visitor!   S'inscrire   Connexion

Publier une annonce
Menu Publier une annonce

à propos des soldes…

    le monde d'aujourd'hui, Notez le bien    10 janvier 2018

ceux qui sont dans l’embarras ont tout intérêt à rencontrer le Père Yves, qui fait dans le débarras !

par rapport aux soldeschez le Père Yves, les prix sont bas toute l’année, et les paiements en plusieurs fois possibles sans aucun frais.

c’est mieux que ceux qui pratiquent des prix déments pendant 47 semaines (en vous proposant une carte de crédit pour les payer), avant de vous offrir la grande joie d’avoir 5 semaines de soldes à -70 %, non ?

parce que c’est quand même ça, c’est bien joli d’accorder des ristournes de 50 à 70 % lors des soldes, mais ça revient à majorer les prix de 50 à 70 % le reste du temps…

y a quand même pas de quoi être fiérot et s’en vanter…

 

 

192 vues au total, 0 vues aujourd'hui

désolé mais c’est fermé

    Notez le bien    8 janvier 2018

!!! PAS DE PERMANENCE EN CE MOMENT !!!

c’est pas que je suis parti en vadrouille, c’est juste que je dérouille grave.

donc, je fais en sorte de me soigner rapidement, et je vous préviens dès qu’on peut se revoir….

 

50 vues au total, 0 vues aujourd'hui

mais d’où ça vient donc tout ça ?

    Notez le bien    4 janvier 2018

vous devez vider une maison ou un appartement ?
débarrasser une cave,  ou un grenier ?
la cour ou le jardin sont à ranger complètement ?

débarrassez vous de vos débarras !

encombrez moi de vos encombrants !

contactez moi…
je m’occupe de vos encombrants, redonne vie à ceux en bon état, j’emmène les autres à votre place en déchetterie, et vous rends le logement après avoir passé même un coup de balai par terre !
17 ans d’expérience à votre service

que ce soit avant une vente, suite à une entrée en maison de retraite, lors d’une succession…
qu’il s’agisse de quelques objets ou d’une maison entière…
bien sur, j’enlève tout, le bon comme le mauvais, je ne prends pas uniquement ce qui m’intéresse…

avant toute intervention, une simple visite permettra de vous renseigner sur la durée du chantier comme sur son coût.
pas de surprise : devis gratuits sur simple demande ; ce sont les objets en bon état que je récupère qui me rémunèrent via les « annonces du père yves ».
selon qu’il y en a de récupérable ou pas, il y a intervention gratuite ou payante.
mais de toute façon les prix sont toujours connus à l’avance, et sans surprise.

interventions depuis Beuzeville (27) jusqu’à Dozulé sans oublier Pont l’Evêque,
mais aussi de Honfleur jusqu’à Lisieux, sans oublier Cambremer ou Livarot
ou encore de Trouville sur Mer jusqu’à Cabourg, sans oublier Villers sur Mer

n’hésitez pas à me contacter !
même pour de simples renseignements…

Yves-Marie Laurelli (alias Le Père Yves)

1204 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Atelier ouvert ce JEUDI après-midi !

    Notez le bien    3 janvier 2018

Notez le bien :

l’atelier du Père Yves sera ouvert ce JEUDI de 13H à 16H

merci merci merci à la Mère Anne !

23 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Bonne année !

    écritures du Père Yves, Éphéméride, Non classé, Notez le bien    1 janvier 2018

ça y est, nous voici arrivés en 2018 !

vous pensez bien que je voulais être pile à l’heure pour vous présenter mes bons voeux. car je suis comme Don Camillo, j’ai mon petit monde à moi : le petit monde du Père Yves !

et ça va au delà de relations commerciales.

Y en a qui sont très loin mais qui lisent le site pour se détendre après leur journée de boulot…

Y en a qui passent à l’atelier causer un brin et même s’ils n’achètent rien on passe un super moment (en plus, ça me fait vachement plaisir que viennent des gens qui s’intéressent aux oeuvres du biffin que je suis).

bien sûr, y en a qui viennent aussi faire leurs emplettes, mais c’est pas pareil que s’ils allaient chez Isidore Kéa et consorts… y a un supplément d’âme à se meubler avec des objets qui véhiculent du vécu avec eux !

Prenez bien soin de vous.

Je vous souhaite sincèrement une bonne année 2018.

  • at first, of course, une bonne santé (c’est capital, si on n’a pas ça, le reste clapote).
  • at second (mais au même niveau que la santé en fait), de l’amour.
  • et puis, le plus souvent possible au fil des jours, du bonheur, des moments de bonheur qui font tant de bien. oubliez ses aspects matériels, réussissez à identifier le moindre moment de bonheur dès qu’il se présente, que ce soit sous la forme d’un sourire, d’un paysage, d’un mot…

bonne année à toutes et tous !

37 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Grouillez-vous !

    Notez le bien    31 décembre 2017

la magie de Noël a encore opéré cette année : les villes sont tout illuminées, un temps de trêve s’est installé dans les têtes, les gens ont juste envie de faire plaisir et se faire plaisir, sans plus penser à demain…

en même temps, demain, c’est carrément une autre année, ça ferait quand même beaucoup à penser !

mais pas de souci : vous avez tout janvier pour présenter vos bons voeux et offrir vos étrennes !

alors, en matière de cadeaux réellement originaux, l’atelier du Père Yves, ça se pose là. en restant humble (ça m’a demandé beaucoup d’entraînement), je vous assure que ce serait compliqué de trouver le même choix hétéroclite ailleurs [à moins qu’un bazar des années 50 soit encore ouvert dans votre ville… dans ce cas là, si aucun mouvement quand la clochette de la porte d’entrée tinte, vérifiez quand même (par exemple en le pinçant au bras) que son propriétaire est encore réellement vivant…]

bien sûr, vous n’êtes pas obligé(e) de venir au jour le jour pour chercher chaque cadeau.

signalez le moi par mail à partir de l’annonce, je vous le mets de côté et on groupera tout ça rien que pour vous !

en plus, à ces prix là, vous pourrez même vous faire des cadeaux pour vous…

33 vues au total, 0 vues aujourd'hui

surprise surprise

    chansonnette, Éphéméride, grands délires, le monde d'aujourd'hui, Non classé, Notez le bien, secrets de famille    30 décembre 2017

phéméride 6

mes agneaux, je vous prépare une surprise !

il y a un an (et oui, déjà, comme le temps passe ma bonne dame…), le Père Yves mettait en place son éphéméride, qui vous a informé sur les saints de chaque jour à partir du premier janvier.

Patricia, quand elle avait vu ça, m’avait soufflé l’idée que ce serait bien d’y ajouter le proverbe du jour. Et, à l’appui de son idée, elle m’avait offert un super bouquin les répertoriant !

Mais bon, j’avais déjà pas mal de recherches à faire pour dérouler la litanie des saints…

Du coup, je vous prépare une nouvelle surprise !

A partir du premier janvier 2018, en plus de l’éphéméride des saints du jour, vous aurez chaque jour une méditation transcendante à partir d’un dicton, d’un proverbe, d’une sentence ou d’une maxime.

Bon, ça va, vous n’allez pas attendre trop longtemps…

à bientôt pour de nouvelles aventures…

le Père Yves

26 vues au total, 0 vues aujourd'hui

2017 : les dernières séances

    Notez le bien    27 décembre 2017

histoire de vous aider pour vos étrennes, l’atelier sera ouvert ce VENDREDI de 14H à 16H, ainsi que ce SAMEDI de 10H à midi.

et après, on se retrouvera pour de nouvelles aventures en 2018 !

Tout Eddy !

23 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Le Biffin n’achète rien !

    Notez le bien    26 décembre 2017

« mais, vous donnerez bien un petit quelque chose pour les meubles ? »

et non, rien du tout de chez rien du tout, le biffin n’achète pas…

ou plutôt, il n’achète pas avec des sous, plutôt avec son temps.

parce que, bien sûr, il y a des meubles et objets récupérables, mais le biffin, il ne fait pas son marché quand il vient chez vous pour vider.

les commerçants, qu’ils soient brocanteurs ou antiquaires, vous achètent les meubles parce qu’ils ne prennent que ce qu’ils choisissent en faisant leur marché chez vous.

et ce qu’ils ne prennent pas, c’est à vous de vous débrouiller avec…

c’est vrai que c’est toujours sympa, à plus de 80 ans, de descendre tout des étages par l’escalier pour mettre la voiture en break et tout emmener en déchetterie…

le biffin est artisan. il n’achète pas pour revendre, il vous rend un service de débarras intégral.

bon, les déménageurs peuvent aussi le faire, et sans garder vos meubles, mais c’est pas tout à fait les mêmes tarifs…

j’ai eu vent d’une expérience où le biffin achète les meubles et facture le temps qu’il passe à évacuer le reste ; pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? au final, c’est l’argent qu’il vous aura fait miroiter pour l’achat des meubles qui servira en partie à le payer pour le débarras…

dans un débarras intégral d’habitation, il y a en moyenne au mieux la moitié qui est récupérable.

sur la moitié restante, une (grosse) partie peut être amenée aux filières de recyclage (vêtements, verre, fer, bois, carton), et le reste (au pire 20 %) n’a d’autre devenir qu’être brûlé ou enfoui dans les déchetteries.

c’est mon temps passé à cette seconde moitié qui peut être considéré comme paiement des meubles…

103 vues au total, 1 vues aujourd'hui

Comment ça marche ?

    Notez le bien    25 décembre 2017

ici, vous n’êtes ni à la Redoute, ni aux 3 Suisses ni chez Amazon. vous n’êtes pas non plus sur le bon coin, paru vendu ou je ne sais quel autre marchand d’annonces derrière lequel se cachent des annonceurs peu scrupuleux…

non, c’est bien mieux puisque vous voici chez le Père Yves, avec son humour et son bagout, certes, mais aussi son numéro de Siret, son sérieux et son honnêteté !

le Père Yves, c’est le biffin au net honnête !

mon objectif, c’est que vous soyez durablement contents de vos emplettes chez moi ; et si d’aventure il y a un os, vous me retrouvez sans que je parte en courant à travers les herbages…

par contre, Le Père Yves n’est pas une enseigne de vente par correspondance.

ce site, c’est la vitrine de ce que vous pouvez trouver à l’atelier.

au fur et à mesure des entrées et sorties, la vitrine est mise à jour.

vous pouvez m’indiquer à partir de chaque annonce ce qui vous intéresse (ça évitera que ça vous passe sous le nez dans l’intervalle)

et le principe de base, c’est que vous veniez à l’atelier au moment qu’on aura convenu ensemble !

because, quand je suis parti vider une maison, je ne suis pas à l’atelier…

à bientôt,

le père yves

220 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Le Père Yves est un Biffin

    Notez le bien    24 décembre 2017

J’exerce le vieux métier de Biffin. A la différence d’un brocanteur ou d’un antiquaire, qui achète pour revendre, je vide intégralement des maisons, et ce qui me paye, c’est ce que j’y récupère (à partir du moment où c’est en état de vous intéresser, évidemment…)
Et comme l’espérance de vie s’allonge, les personnes âgées entrent en institution de plus en plus tard, à un âge où leurs propres enfants ont déjà tout ce qui leur faut, merci. Par contre, ils n’ont plus nécessairement la force qu’il faut pour vider entièrement une maison. Et la génération d’après, c’est plutôt ikéa et lingettes !
Du coup, c’est là que j’interviens.
Cela vous explique que la plupart des meubles ont l’âge des capitaines, autant dire que la majorité des meubles date d’avant 1960, et parfois se glisse une exception…
Il n’y a pas que des meubles par ici, même si vous trouverez bien sûr chaises, tables, fauteuils, buffets, armoires et autres sellettes… Non, vous aurez vraiment le choix aussi dans la vaisselle, que ce soit les verres (avec ou sans pied), les assiettes (plates, creuses ou à dessert), les tasses (thé, café, petit déjeuner), les carafes, les plats (incurvés, plats, ronds, ovales…). Mais n’allez pas croire qu’il n’y a pas de bibelots : statuettes, vases, étains, cuivres vous attendent également par ici.
Bien sûr, quand je vide une maison, je ne suis pas à l’atelier.

Alors, pour simplifier les choses et éviter de trouver porte close, j’actualise tous les jours les annonces.

A chaque fois, vous trouvez plusieurs photos ainsi que les dimensions, c’est quand même le minimum. A partir de là, vous avez juste à me signaler les annonces qui vous intéressent avec un mail à sanssouci.samedi.laurelli@gmail.com ou encore téléphonez-moi au 06 16 925 154…, et je vous proposerai en retour un rendez-vous pour vous recevoir à l’atelier ! C’est aussi simple que ça !

à bientôt,

Le Père Yves

497 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Bienvenue chez le Père Yves !

    Notez le bien    23 décembre 2017

N’oublions pas l’essentiel : je vous souhaite le bon jour !

***

Ici, ce n’est pas une brocante (un brocanteur, il achète ce qu’il va revendre ; personnellement, je n’achète rien.) C’est plutôt un joyeux bric à brac (certains disent un bazar, d’autres un capharnaüm, mais ceux là sont des médisants, hi hi hi).

Vous trouverez ici les trésors que je rapporte quand je fais des débarras dans les maisons. Vous trouverez toutes les informations à ce propos sur http://www.vidonslamaison.blogspot.com  !

Si vous cherchez quelque chose de précis et ne le trouvez pas dans ces annonces, n’hésitez pas à m’en parler par mail, because tout n’est pas ici en annonces, et les greniers du Père Yves sont assez conséquents !

Donc, bien que ce soit des annonces de professionnel, il n’y a pas une boutique derrière où on pourrait venir se balader quand on y pense parce que «le monsieur il est là à nous attendre» (et c’est quand que je viderais les maisons, alors ?).

Je ne reçois que sur rendez-vous.

Je suis sur une logique d’atelier, pas de boutique.
Donc, il vaut mieux me signaler les meubles qui vous intéressent à partir de chaque annonce concernée.

Si l’envoi de mail pose problème sur le site, vous pouvez me l’adresser par mail à sanssouci.samedi.laurelli@gmail.com ou un sms au 06 16 925 154.
D’une part, cela évite qu’ils soient vendus avant votre venue (si je ne sais pas que ça vous intéresse, je ne peux pas le deviner non plus, n’est ce pas ?) ; d’autre part, cela me permet de les déstocker le cas échéant (une tendance persévérante me prouve d’ailleurs qu’il suffit que je range un meuble dans le fond d’un box, et que je remette ensuite des choses devant, pour qu’il se mette instantanément à intéresser tout le monde…)

J’entends bien que, pour certains, prendre rendez-vous avant de venir est contraignant.

Seulement ici, c’est un espace de détente pour les visiteurs : pendant le temps que vous voulez, vous pouvez prendre votre temps pour regarder, vous poser, sans être bousculé ni interrompu par d’autres clients, et sans avoir à attendre après eux non plus.

Pour ceux qui aiment la foule et le stress, je ne peux que conseiller d’aller dans des boutiques traditionnelles, où parfois vous serez mal accueillis uniquement parce que le boutiquier est à cran d’avoir attendu toute la journée tout seul dans sa boutique en n’ayant rien vendu…

Chacun son truc, ici c’est no stress land !

Pour les «arts ménagers», c’est possible de venir fouiner (toujours sur rendez-vous, parce que si je suis parti vider une maison vous allez vous casser le nez), et sans avoir besoin de me signaler avant ce qui vous intéresse.

Tant que vous voyez l’annonce, c’est qu’elle est encore disponible, car je les actualise au fur et à mesure.

D’ailleurs, n’hésitez pas à lire les annonces…

Je passe quand même du temps à prendre les annonces et les photos, et quand je vois les questions que je reçois, c’est à se demander si je ne bosse pas pour des prunes, hi hi hi…

Concernant la vaisselle, je ne fais plus les expéditions pour ce genre d’article.
En effet, la mécanisation du tri postal fait que les colis arrivent par tapis roulant dans un container.
Le poids des colis varie entre 100 grammes et 5 kilos ; l’état de la vaisselle dépend donc du remplissage du container comme du colis qui est derrière, ce qui rend les choses trop aléatoires, à moins de se spécialiser dans la mosaïque….

En ce qui concerne «les sous», vous pouvez me régler par chèque (et oui, ici, ils sont encore acceptés), par CCP ou par Paypal. Par contre, je ne prends pas la carte bleue, toujours dans l’optique de diminuer les frais, puisque ça contribue à avoir des prix bas…

Les tarifs de la vaisselle sont très simples à comprendre. A l’unité, s’il s’agit d’un modèle que je récupère assez facilement, c’est 1 €. Si le modèle est plus ouvragé, c’est 2 € l’unité. Et si c’est un modèle que je rentre rarement, c’est 3 € la chose. 1, 2, 3, c’est simple à retenir, non ?
Evidemment, je tiens compte de la quantité que vous prenez. Par exemple, si vous prenez 6 verres, vous n’en payez que 5 et je vous en offre 1.

Pendant qu’on est sur les prix, précisons un truc.

Moi, je ne suis pas plus machu qu’un autre, et je peux entendre que, en ces temps de disette, vous avez du mal à joindre les deux bouts.

Mais dans ce cas là, au lieu de commencer par me dire que je suis trop cher (ce qui n’est jamais très agréable à ouïr), proposez moi le prix que vous pouvez y mettre. Je vous dirai si ça passe… ou pas. En toute simplicité.

Pour les livraisons, je peux vous rendre ce service tant que c’est dans le Calvados, et je ne vous demanderai que le remboursement de mon carburant sur la base de trajet aller retour (ben oui, moi non plus, je n’ai pas trouvé le bon coin où le gasole serait gratos !)

Maintenant, vous pouvez aussi venir chercher ce qui vous intéresse à mon atelier. En plus, le pays d’auge, ce sont de beaux paysages, alors ça vous fera une belle ballade.

Suffit de s’organiser un petit rendez-vous de derrière les fagots…

Bon, comme mon atelier est en pleine campagne, le plus simple sera de nous retrouver sur le parking à l’arrière de l’église. Pour autant, n’allez pas croire que vous allez vous retrouver en face d’un curé défroqué !

C’est pas que j’aie quoi que ce soit contre, mais simplement, ce n’est pas le cas. Le Père Yves, c’était déjà mon surnom, alors, puisqu’on me connaissait comme ça, j’en ai fait mon enseigne…

Petite précision utile : je consulte mes mails avant de partir le matin et en rentrant de chantier le soir : donc, préservez vos nerfs, c’est normal que je ne vous réponde pas dans la journée…

Si vous avez réussi à lire jusque là et que vous continuez à avoir le SOURIRE, c’est bon signe ! alors…

Bonne lecture et… à bientôt !

Le Père Yves

19052 vues au total, 10 vues aujourd'hui

Le Père Yves a les honneurs de la presse…

    Notez le bien    22 décembre 2017

l’autre jeudi, une journaliste du Pays d’Auge m’a rendu visite et découvert l’atelier…

et, un vendredi 13 (!), l’article est paru. et en plus, l’article est carrément conforme à l’entretien que nous avons eu ! c’est cool…

342 vues au total, 0 vues aujourd'hui

magiques sensations

    Notez le bien    21 décembre 2017

« vous devez en trouver, des trésors… »

ben voyons, c’est bien connu, je suis un sacré veinard qui dégotte des lingots sous les matelas chaque semaine !

soyons sérieux, les gars les filles, les gens qui m’appellent à la rescousse savent quand même ce qui se niche chez eux ou leurs parents…

par contre, il y a toujours de belles surprises et ça, ce sont mes trésors à moi…

c’est d’ailleurs la partie excitante du job, lorsqu’on démarre le chantier et qu’on vide armoires et placards.

là, j’ouvre une parenthése.

ça y est, c’est fait.

quand je vide armoires et placards, je ne le fais pas comme un sauvage en balançant tout par terre. je le fais comme vous quand vous déménagez, c’est à dire avec respect.

fermons la parenthèse.

)

et souvent, ce sont dans les recoins les plus perdus de la maison, au fond d’un meuble, dans le grenier ou dans la cave, qu’on trouve les plus belles surprises.

mais ça ne veut pas dire qu’on va toucher le pactole !

non, simplement, on découvre un objet inattendu dans cette maison, un truc qu’on trouve rarement, et même parfois il faut compulser de vieux bouquins pour découvrir quel en était son usage…

ou encore, au fil des pièces qu’on vide, on reconstitue tout un service de verrerie ou de vaisselle, certaines pièces se trouvant dans la cuisine, d’autres dans le séjour, quelques pièces dans les chambres et salles d’eau, d’autres dans la cave, certaines dans le grenier… et au final, plutôt que quelques éléments disparates, on se retrouve à la tête d’un ensemble.

il y a aussi les mystères à rallonges.

parce que parfois, dans le fatras poussiéreux d’un grenier, vous repérez une vieille carafe, mais ce n’est que plus tard, quand vous l’aurez lavée, que vous saurez si elle brille de mille feux ou si la laver vous fait découvrir fissures et accrocs !

et tout ça, ce sont les vestiges d’une époque disparue (pour l’instant), d’un temps où il ne serait venu à personne l’idée d’amener directement les victuailles du four à la table sans les faire transiter par un plat de service, et que ce dernier soit assorti à la vaisselle du jour !

parce que, c’est pareil, les assiettes, elles étaient choisies en fonction de leur forme et de leurs décors, jamais elles ne seraient allées voyager dans le four (ni à bois, ni à charbon, ni à gaz, le micro onde n’existait pas). et chaque boisson avait son verre sur la table : un pour l’eau, un pour le vin rouge, le troisième pour le vin blanc. c’est sûr que ça faisait bien joli et accueillant, toute cette vaisselle en valeur sur la nappe tissée du jour !

et puis, on ne vivait pas la vaisselle comme une corvée, puisque c’était le haut lieu des secrets de femmes…

faut dire qu’en ce temps là, la ménagère n’était pas caricaturée comme objet de phantasmes publicitaires… qu’elle ait ou non moins de cinquante ans, elle tirait fierté d’avoir suivi l’école ménagère, et son livre de chevet était le gros dictionnaire ménager des éditions Larousse, dans lequel on apprenait à fabriquer soi même savons et encaustiques… tiens, il faudrait penser à présent à créer la tombe de la ménagère inconnue, et notre président ferait bien de lui rendre un vibrant hommage annuel (tant c’est vrai qu’il aime annuel…)

 

106 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Bientôt Noël

    Notez le bien    20 décembre 2017

ça y est, les lumières vont scintiller en ville, et les vitrines des commerçants mettre leurs plus beaux atours… la publicité les accompagnera en nous racontant que rien ne vaut rien, puisque de toute façon vous ne payerez qu’à partir de janvier et/ou à crédit… y a même un gars à la radio qui s’apprête à offrir un téléphone androïd à chaque membre de sa famille (j’ai calculé, il a donc un budget de 2.500 euros pour le Noël de sa seule petite famille)

bref, la société de consommation s’envole et bat des records pour ceux qui ont les moyens d’entrer les boutiques.

pour les autres, il leur reste la magie de Noël et ses illuminations… et le Père Yves bien sûr, le grand pote du Père Noël !

parce que, là, en matière de cadeaux réellement originaux, ça se pose là, et même que ça va être compliqué de trouver la même chose ailleurs (à moins qu’un bazar des années 50 soit encore ouvert dans votre ville, mais dans ce cas là, vérifiez en le pinçant que son propriétaire soit encore réellement vivant…)

bien sûr, vous n’êtes pas obligé(e) de venir pour chercher chaque cadeau au fur et à mesure : si vous me le signalez par mail à partir de l’annonce, je vous le mets de côté et on groupera tout ça rien que pour vous !

en plus, à ces prix là, vous pourrez même vous faire des cadeaux pour vous…

28 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Page 1 de 31 2 3

Sponsored Links

  • à propos des soldes...

    par sur 10 janvier 2018 - 0 Commentaires

    ceux qui sont dans l’embarras ont tout intérêt à rencontrer le Père Yves, qui fait dans le débarras ! par rapport aux soldes, chez le Père Yves, les prix sont bas toute l’année, et les paiements en plusieurs fois possibles sans aucun frais. c’est mieux que ceux qui pratiquent des prix déments pendant 47 semaines (en vous […]

  • Bonne année !

    par sur 1 janvier 2018 - 0 Commentaires

    ça y est, nous voici arrivés en 2018 ! vous pensez bien que je voulais être pile à l’heure pour vous présenter mes bons voeux. car je suis comme Don Camillo, j’ai mon petit monde à moi : le petit monde du Père Yves ! et ça va au delà de relations commerciales. Y en […]

  • Bienvenue chez le Père Yves !

    par sur 23 décembre 2017 - 0 Commentaires

    N’oublions pas l’essentiel : je vous souhaite le bon jour ! *** Ici, ce n’est pas une brocante (un brocanteur, il achète ce qu’il va revendre ; personnellement, je n’achète rien.) C’est plutôt un joyeux bric à brac (certains disent un bazar, d’autres un capharnaüm, mais ceux là sont des médisants, hi hi hi). Vous […]

  • mais d'où ça vient donc tout ça ?

    par sur 4 janvier 2018 - 0 Commentaires

    vous devez vider une maison ou un appartement ? débarrasser une cave,  ou un grenier ? la cour ou le jardin sont à ranger complètement ? débarrassez vous de vos débarras ! encombrez moi de vos encombrants ! contactez moi… je m’occupe de vos encombrants, redonne vie à ceux en bon état, j’emmène les autres […]

  • pour venir à l'atelier...

    par sur 12 décembre 2017 - 0 Commentaires

    fibromyalgie (+) lumbago (+) crises néphrétiques (+) hanche en vrac (=) PERE YVES AU TAS alors pour cette semaine, on ne va plus se hasarder à faire des prévisions… OUF QUE je peux encore prendre vos réservations par mail ! fibromyalgie (+) lumbago (+) crises néphrétiques (+) hanche en vrac (=) PERE YVES AU TAS […]

  • Le Père Yves est un Biffin

    par sur 24 décembre 2017 - 0 Commentaires

    J’exerce le vieux métier de Biffin. A la différence d’un brocanteur ou d’un antiquaire, qui achète pour revendre, je vide intégralement des maisons, et ce qui me paye, c’est ce que j’y récupère (à partir du moment où c’est en état de vous intéresser, évidemment…) Et comme l’espérance de vie s’allonge, les personnes âgées entrent […]

  • pour me contacter...

    par sur 9 décembre 2017 - 0 Commentaires

    quand d’aventure les mails à partir des annonces ne donnent pas de résultat… vous pouvez m’envoyer un mail directement à : sanssouci.samedi.laurelli@gmail.com  ou encore, me téléphoner au 06 16 925 154 bonne journée à toutes et tous, le père yves

pour le menu déco, cliquez sur l’image !